Les Aplombs
 

Les aplombs correspondent à l'angulation des membres postérieurs et antérieurs sous le corps du cheval. Ils peuvent être de plus ou moins bonne qualité, et pas forcément identiques sur les quatre membres. On parle d'aplomb régulier ou irrégulier. Comme vu dans la partie Type et conformation les aplombs vont avoir une incidence sur les allures et l'équilibre du corps, ce qui peut impacter la possibilité de pratiquer certaines activités (l'attelage ou l'obstacle par exemple). A terme, de mauvais aplombs peuvent entraîner l'apparition de certaines pathologie (arthrose, tendinite, etc).

Les défauts d'aplomb se détectent à l'arrêt au carré, dans une position naturelle et non présenté. Certains peuvent également être décelés en mouvement : membres déviants, allures dégradées.

Sur un poulain il est possible de tenter une correction des défauts d'aplomb, il est nécessaire de faire intervenir un maréchal/podologue qui rectifiera via un parage spécifique la façon dont le pied se déroule et se pose (la ferrure est très peu utilisée chez le cheval miniature : très coûteuse et inutile, sauf dans des cas extrêmes comme une blessure ou un handicap). La venue d'un ostéopathe est également conseillée, dans le cadre de la correction d'un défaut d'aplomb son travail est complémentaire, d'autant plus qu'un défaut d'aplomb peut entraîner des boiteries et/ou des compensations sur d'autres membres ou parties du corps.

Sur un cheval adulte la correction d'un défaut d'aplomb est difficile à corriger particulièrement sur un cheval miniature, la petite taille du pied laissant peu de marge de manœuvre pour la correction du parage au maréchal/podologue. De plus, sur un cheval adulte, il faut penser que les tendons et muscles se sont adaptés au(x) défaut(s) d'aplomb(s) et la tentative de correction peut s'avérer pire que le défaut initial. Quoiqu'il en soit, faire appel à des professionnels compétents est indispensable.

 

Cheval sous lui devant et/ou derrière - campé devant et/ou derrière

Le cheval à l'arrêt est présenté au carré, de profil, et comme son nom l'indique l'épaule et la pointe de la fesse doivent faire un carré avec les antérieurs et les postérieurs.

​Un cheval est sous lui si :

  • ​les membres antérieurs se placent naturellement derrière la ligne verticale pointe de l'épaule/avant du pied

  • les membres postérieurs se placent naturellement devant la ligne verticale pointe de la fesse/avant du pied

Un cheval est campé si :

  • les membres antérieurs se placent naturellement devant la ligne verticale pointe de l'épaule/avant du pied

  • les membres postérieurs se placent naturellement derrière la ligne verticale pointe de la fesse/avant du pied

 

​Cheval brassicourt

Le cheval à l'arrêt est présenté au carré, de profil. Un antérieur est dit brassicourt si le genou est en avant par rapport à la ligne verticale pointe de l'épaule/avant du pied.​

 

Genoux creux ou genoux de mouton

Le cheval à l'arrêt est présenté au carré, de profil. Un antérieur est dit creux si le genou est en arrière par rapport à la ligne verticale pointe de l'épaule / avant du pied.

 

Cheval panard ou cagneux

Le cheval à l'arrêt est présenté de face pour l'étude des antérieurs et de dos pour l'étude des postérieurs. L'axe du pied est tourné vers l'extérieur ou l'intérieur, la déviation peut aussi partir du genou.

 

Cheval court jointé ou long jointé

Le cheval à l'arrêt est présenté au carré, de profil : le genou, le paturon et l'avant du pied doivent former une ligne droite verticale.​

 

Le membre est court jointé si l'avant du pied est derrière la ligne verticale genou/paturon. Il est long jointé si l'avant du pied est devant la ligne verticale genou/paturon. 

 

Défauts propres aux postérieurs

Le cheval à l'arrêt au carré est présenté de dos, nous devons observer un rectangle : les pieds et les jarrets doivent être sur la même ligne verticale qui rejoignent la pointe de la fesse de chaque côté du cheval.

  • ​Jarrets serrés : les pieds et le jarrets sont alignés mais se placent sur une ligne verticale plus serrées que les lignes des pointes des fesses.

  • Jarrets ouverts : les pieds et le jarrets sont alignés mais se placent sur une ligne verticale plus ouverte que les lignes des pointes des fesses.

  • Jarrets clos : les pieds et les pointes des fesses sont alignés sur la même ligne verticale mais les jarrets sont à l'intérieur des verticales.

  • Jarrets cambrés : les pieds et les pointes des fesses sont alignés sur la même ligne verticale mais les jarrets sont à l'extérieur des verticales.