Principes de base

En génétique, le principe de base est le suivant : chacun de parents va transmettre 50% de son patrimoine génétique au futur poulain. Que l'on parle de gènes de couleur ou de maladie, ce principe ne change pas. 

Un cheval ne peut pas transmettre un gène qu'il ne porte pas lui-même, oubliez donc les formulations du genre "Mais son grand-père est porteur de tel gène". Non, si votre cheval ne présente pas, dans son patrimoine génétique, le gène (dominant ou récessif) en question, il est impossible qu'il le transmette.

 

  • Le Gène : unité définie localisée sur un chromosome, grâce à laquelle se transmet un caractère héréditaire. Il peut être dominant et donc s'exprimer visuellement comme par exemple le gène Agouti, et il peut être récessif en ne s'exprimant pas ou que dans certaines conditions comme le gène Silver qui ne se voit pas sur les robes de base Alezan.

 

  • L'Allèle : chacune des versions possibles d'un même gène stockées sur un chromosome, au nombre de deux c'est eux qui déterminent si le gène est présent de façon hétérozygote ou homozygote.

Selon si le gène est hétérozygote ou homozygote, il ne se transmettra pas de la même façon.

 

Par exemple, un cheval homozygote sur l'Agouti (A) soit AA transmettra forcément le gène Agouti à ses produits qui seront donc soit de base Bai si il y a présence d'un gène Noir E, soit de base Alezan porteur Agouti si il y a présence d'un gène Red Factor e.

Pour déterminer les potentielles robes de votre futur poulain, il est donc nécessaire d'avoir testé les gènes de votre animal ou de les avoir déterminer par déduction

Par exemple, une jument bai qui n'a pas été testé sur le gène Agouti et donc pour laquelle on ignore si elle est hétérozygote Aa ou homozygote AA. Si cette dernière donne naissance à un poulain de robe noire, on en déduira qu'elle est hétérozygote et qu'elle a donc transmis son a. Si elle avait été homozygote, elle aurait obligatoirement donner son A et le poulain n'aurait pu être que Bai en présence de pigment noir E.

 

Hétérozygote, Homozygote, qu'est-ce que cela change ? 

Un cheval qui sera homozygote sur un gène le transmettra forcément à sa production. Si votre cheval est homozygote sur un gène Tobiano, toute sa production sera forcément Tobiano. A l'inverse, un cheval qui est hétérozygote sur l'un de ses gènes aura 50% de chance de le transmettre. Ce n'est pas parce votre cheval Tobiano a toujours produit des poulains Tobiano qu'il est forcément homozygote, seul le test peut déterminer le statut de son gène.

L'homozygotie peut être recherchée par certains éleveurs qui souhaitent produire des couleurs de robes précises, il ne faut pas oublier qu'un gène de couleur homozygote limite d'autant les possibilités.

Gène dominant, Gène récessif

La forme dominante s'écrit toujours en majuscule tandis que celle récessive est présentée en minuscule. Certains gènes (couleur ou maladie) ont besoin d'être présents en deux copies pour s'exprimer. C'est notamment le cas de la forme récessive du Red Factor e ou encore d'une forme de Nanisme, l'ACAN (D1/D2/D3/D4) qui, s'il est présent en une seule copie (ex. D2d2), ne s'exprimera pas : le cheval sera dit porteur sain.