Conditionnement
 

Le conditionnement combine différentes méthodes qui visent à modifier artificiellement l'apparence physique d'un cheval. C'est un procédé qui se retrouve chez certaines races comme le Pur Sang Arabe, le Tenessee Walker (où il y a aussi une modification des allures naturelles du cheval) et également le Cheval Miniature.

Certains éleveurs pratiquent ces méthodes, que ce soit en France ou à l'étranger, afin d'augmenter la qualité de leur chevaux de show, principalement. Malheureusement, ces pratiques ont tendance à gagner l'ensemble des races de miniature en France. De plus en plus de chevaux sont présentés conditionnés sur des concours qui ne sont pourtant pas des shows. Le but étant bien entendu de gagner les concours.

Aux USA se développent les classes Stock type qui rassemblent de plus en plus de participants. Les chevaux inscrits dans ces classes ne sont pas conditionnés artificiellement, ni maquillés et doivent être présentés au naturel : au carré, sans extension d'encolure.

 

Il est dommage de voir qu'en France nous régressons, alors que dans le pays d'origine de beaucoup de nos chevaux, la race est en pleine évolution.

Chacun doit donc se poser ces questions :

  • Qu'est ce que je veux produire : des chevaux naturellement bien construit et qui auront besoin d'un travail adapté pour paraitre sous leur meilleur jour ou des chevaux qui seront conditionnables. 

  • Qu'est ce qui est important pour moi : le bien être de mes chevaux ou leur image sur les photos et en concours

Ce sont des données importantes à prendre en compte lors de la création de son élevage et dans ses choix futurs. Il est bien entendu agréable de gagner en concours, mais à quel prix ?

Les pratiques les plus courantes sont les suivantes.

 

Sudation

A l'aide de morceaux de tissu néoprène que l'on place au niveau de l'attache d'encolure et du ventre et qui évacuent l'eau des muscles et affinent la silhouette (neck wrap, belly wrap). 

 

Contrôle de la ration

Souvent les fibres à l'état brut sont retirées afin d'éviter le gonflement de l'appareil digestif. Les chevaux vivent en box ou paddock et sont suivis par un nutritionniste afin de calculer et d'adapter la ration à chaque individu.

 

Opérations

Aux USA, des éleveurs n'hésitent pas à réaliser des injections d'hormones pour permettre à un jeune cheval de prendre du muscle plus rapidement et ainsi paraître plus mature physiquement. Ces opérations vont parfois même jusqu'à la pose d'appareil dentaire pour rectifier une mâchoire prognathe ou le retrait des parotides pour que l'attache de la nuque soit plus fine.

Chez l'ASPC de show est également utilisé la pose de postiche au niveau de la queue. La modification ne s'arrête malheureusement pas là pour beaucoup de chevaux de show aux USA une ablation de la queue est pratiquée pour être remplacée par ces postiches, ou le tendon permettant à la queue de rester en position basse est sectionné, le port haut de la queue (comme un cheval arabe) étant apprécié par les juges. Ce sont des pratiques interdites dans de nombreux pays, mais un cheval importé pourra avoir été opéré avant son arrivée sur un autre territoire. 

D'autres pratiques sont destinées à modifier la perception visuelle sans pour autant modifier réellement physiquement le cheval.

Maquillage & Tonte

Inoffensif lorsque bien utilisé, le maquillage et la tonte peuvent parfois modifier notre perception d'un cheval. Par exemple, la tonte de la tête en laissant plus de poil sur le front et en rasant de très prés le reste de la tête, permet de donner l'impression d'une tête très arabisée. Le maquillage des yeux permet de les agrandir et de les faire ressortir, les grands yeux expressifs étant recherchés en concours.

Beaucoup de dérives sont constatées dans la pratique de la tonte, les chevaux de concours sont tondus et retondus avant chaque concours, certains sont tondus "à blanc". Les chevaux miniatures comme les autres chevaux ont une mue naturelle qui s'étale du printemps au début de l'été, il est possible de tondre pour enlever le restant des poils d'hiver sans pour autant nuire à la mue naturelle du cheval avant la période de concours. Il est important de noté que la robe d'été du cheval est brillante et se pare d'une belle couleur et brillance. Le poil d'été est fin et n'impacte pas visuellement la morphologie contrairement au poil d'hiver épais et dense, un juge n'a donc pas besoin qu'un cheval soit tondu à ras pour l'apprécier.

Retouche photo

La façon dont une photo est prise peut parfois s'avérer trompeuse. Un cheval légèrement long de dos que l'on photographie en biais, un sol à la diagonale pour donner une meilleure orientation d'encolure, autant de méthodes connues. Et bien entendu les logiciels de retouche photo ne sont pas en reste, il est facile de levreter un ventre, d'améliorer le dessus d'une croupe pour qu'elle paraisse droite, de creuser un chanfrein pour avoir une tête arabisée, etc.

Il est également possible de biaiser par l'âge du cheval sur la photo. Vous verrez régulièrement des photos où le cheval est poulain ou encore jeune alors qu'il s'agit d'adultes ou de poulinières. L'astuce est simple pour repérer ce type de photo : regarder la queue du cheval, celle d'un poulain est forcément plus courte voir encore frisée des crins de bébé, elle n'aura de toutes façons pas le même aspect que celle d'un cheval adulte. La morphologie pour un œil entrainé ne trompera pas, un excès de finesse et de manque de développement pour un cheval adulte doit mettre la puce à l'oreille.

Certains éleveurs misent beaucoup sur le travail physique de leurs chevaux : saut d'obstacle (en main), attelage, travail aux longues rênes, en longe et en liberté, sorties sportives en extérieur, etc, ce qui est tout à leur honneur.

Là encore certaines pratiques peuvent être discutables, notamment dans l'utilisation intensive de marcheurs : en rond ou tapis de marche. Il arrive que des chevaux passent des heures tous les jours dans ces machines, ou de voir des poulains d'à peine 6 mois déjà à l'entrainement.

Il est indispensable lors de l'achat de votre cheval miniature de demander des photos et vidéos au naturel, de vous rendre sur place, de voir les conditions de vie des chevaux et les parents si possible. Tout ces facteurs pourront vous donner une idée de leurs conditions de vie et une indication sur les pratiques de conditionnement qui sont, ou non, utilisées.