Le Pied du Cheval
Parage

Pas de pied, pas de cheval ; cet adage ne peut pas être plus vrai tant le pied et sa structure occupent une position centrale dans les mécanismes physiologiques du cheval.

A chaque pas, à chaque foulée, la structure du pied du cheval permet de répartir la pression du poids de son corps et d'activer le flux sanguin : un cheval a 5 cœurs (c'est une image qui illustre parfaitement le fonctionnement du corps du cheval).  En somme, si votre cheval ne marche pas, cela impacte notamment sa circulation sanguine et sa digestion.

Bien connaître les composants du pied du cheval vous permettra de comprendre son fonctionnement.

 

En sa partie externe, il se compose ainsi :

  • articulation du boulet

  • fanon sous la partie arrière du boulet

  • paturon

  • couronne

  • sabot avec sa paroi divisée en pince, mamelle, quartier et talon et au dessous, sa sole, ses glomes, ses barres, ses lacunes, sa fourchette, sa ligne blanche

En sa partie interne, il se compose ainsi :

  • d'une structure osseuse avec l'os du canon, le grand sésamoïde, les 1ère/2ème/3ème phalanges et l'os naviculaire

  • de tendons et ligaments

  • de tissus et chairs

  • de nerfs et d'un système vasculaire

La santé des pieds de votre cheval est le reflet de sa santé générale, on soigne un pied autant par le biais d'un parage régulier et adapté que par une alimentation et des conditions de vie adéquates. L'application d'onguent, en externe, a bien souvent l'effet d'un placebo pour le propriétaire, en outre les problèmes de sécheresse du pied par exemple, se soignent avant tout avec l'ingestion d'une nourriture équilibrée, additionnée de compléments (en fonction des besoins, de l'âge, de la saison).

Il y a également une part de génétique dans la qualité des pieds d'un cheval aussi bien morphologiquement que physiologiquement. Un aplomb sain permettra au sabot de bien jouer son rôle, de s'user de façon homogène. Et au même titre, une bonne qualité de paroi, de sole, que l'on habitue dès le plus jeune âge à être stimulée sera autant un élément inné que acquis au fur et à mesure des générations. Les chevaux miniatures ont, généralement, un sabot de qualité car ils ne sont pas ferrés et vivent dans des conditions plus proches de leurs besoins naturels (en extérieur, avec la possibilité de bouger et d'user/stimuler leur pied).

La paroi du sabot pousse tout au long de la vie de votre cheval, sa vitesse varie en fonction des individus et de la saison (plus lente en hiver). A l'état sauvage, les chevaux parcourent des kilomètres quotidiennement sur tout type de sols ce qui a pour effet d'user naturellement leur paroi. Pour nos chevaux domestiqués, il est donc nécessaire de couper, parer, l'excédent de paroi afin de garantir un fonctionnement optimal du pied. En général, le parage est donc à réaliser ou faire réaliser 3 à 4 fois par an, parfois plus sur les jeunes sujets pour lesquels une attention particulière doit être de mise afin de profiter de la croissance et des cartilages encore non-ossifiés pour corriger d'éventuels défauts d'aplombs.

 

Le budget moyen d'un parage, réalisé par un maréchal ou un podologue, varie de 30 à 60 € en France. La ferrure n'est pas nécessaire chez les chevaux, a fortiori chez les miniatures, elle est d'ailleurs plutôt contre-productive car empêche le bon fonctionnement du pied. Il existe de rares situations dans lesquelles elle peut être conseillée, dans ce cas, mieux vaut se diriger vers des fers en résine ou en plastique de type Duplo qui ne bloqueront pas l'effet "pompe" du pied. Si vous observez un inconfort chez votre cheval sur certains types de sols et au travail attelés par exemple, la solution des hipposandales est judicieuse, vous en trouverez chez SOS Sabots :

Le choix de votre maréchal/podologue est crucial, la maréchalerie a longtemps été réservée et apprise à des hommes ayant la force physique pour ce métier difficile mais n'ayant pas ou peu de connaissance sur le fonctionnement du bien et de la bonne locomotion du cheval. De nos jours, le métier de podologue équin (bien que non reconnu par un diplôme d'état) se développe de plus en plus grâce à la prise de conscience des propriétaires, mais également des sportifs de haut niveaux. 

La maltraitance des pieds des chevaux est encore monnaie courante (découpage des fourchettes, creusage excessif de la sole, ferrure posée sur des pieds trop long, etc) du fait que les professionnels maréchaux ont été formés, et diplômés, sur ces façons de faire. De nombreux maréchaux dépassent ces pratiques barbares, de par leur amour du métier et leur souhait de se remettre en question pour améliorer leur travail. Il ne tient qu'à vous de faire appel à la bonne personne, le bouche à oreille est souvent votre meilleur ami pour trouver un bon professionnel. Intéressez-vous lorsqu'il intervient, regardez-le faire, parlez avec lui et voyez si le parage est cohérent avec vos attentes et le bien être de votre équidé.

Pour l'achat de votre propre matériel de parage nous vous conseillons le site :

Qui propose un large choix de matériel de qualité et de différente taille. Acheter une râpe et une pince adaptées à la taille des chevaux miniatures simplifie grandement les manipulations.