Génétique des
Robes

Gène Extension (E)

Le gène Extension est le gène responsable des robes de base Noir & Alezan.

  • La forme dominante est notée E

  • La forme récessive est notée e

 

Lorsque l’allèle dominant E est présent, les mélanocytes ont une production d’eumélanine. Le cheval a alors une robe foncée. A l’inverse, lorsque seul l’allèle récessif e est présent, il y a une absence de production d’eumélanine, le cheval a donc une robe claire.

 

Gène Agouti (A)

Le gène Agouti, lorsqu'il est dominant A se caractérise par des extrémités (crins et membres) foncées, c’est-à-dire par la production d’eumélanine seulement en ces points. Le cheval a donc une robe non unie. Lorsqu'il est récessif a, s’il est présent en deux exemplaires, il s'exprimer par une coloration uniforme de la robe : production élevée d’eumélanine au mélanocyte.

Ainsi, la présence de l’allèle A va transformer le Noir en Bai. 

Gène Crème (Cr)

Il dilue la robe de celui qui le porte et s’il est homozygote (CrCr) ses yeux sont bleus. Le gène Crème en un seul exemplaire donne les robes : Palomino, Smocky Black et Isabelle, en deux exemplaires, ce sont les robes : Cremello, Smocky Cream, Perlino.

 

 

Gène Dun (Dn)

Le gène Dun est un gène de dilution dominant responsable des couleurs de robe dites « sauvages », chez le cheval. Son action donne des marques primitives, classiquement des zébrures sur les jambes et une raie de mulet, plus rarement une bande cruciale traversant l'épaule, en plus de décolorer la robe. Parmi robes concernées il y a : Alezan Dun, Grullo, Bai Dun, Dunalino...

Gène Silver (Z)

C'est un gène dominant que l'on retrouve assez souvent chez l'AMHA et qui agit sur le pigment noir en lui donnant une apparence argentée. Il n'agit donc pas sur les robes de base Alezan. Le Silver ajoute aussi de petites pommelures plus claires sur le pelage de temps en temps, d'où son nom anglais de "Silver Dapple". Outre cette action sur la robe, le gène agit au niveau des yeux et engendre des anomalies oculaires congénitales multiples (MCOA) plus ou moins grave, selon si il est présent de façon hétérozygote ou homozygote. Certaines anomalies sont identifiables grâce à un examen ophtalmologique poussé mais il reste plus prudent de ne pas croiser deux chevaux Silver ensemble.

Gène Champagne (Ch)

Il est assez rare et donne des yeux clairs, des muqueuses mouchetées et une robe diluée. Les variations de Champagne vont du beige à l’orangé selon la robe de base qu'il dilue.

Gène Roan (Rn)

Il se caractérise par la présence de poils blancs, en quantité plus ou moins importante, dans la robe d’un cheval. Dans la majorité des cas, les poils blancs n’affectent ni les crins, ni la tête ni les membres du cheval. C'est une robe évolutive au fil des saisons. Selon certaines théories, il serait risqué de croiser deux chevaux Roan car le poulain pourrait naître homozygote or cela serait léthal. Toutefois il ne s’agit que d’une théorie encore non vérifiée à l’heure actuelle, les recherches à ce sujet étant encore en cours.

Gène Gris (G)

Le gène Gris est un gène dominant et évolutif. Les poulains naissent avec une robe non grise et leurs poils vont d’abord s’assombrir puis s’éclaircir progressivement, jusqu’à obtenir un phénotype blanc.

Toutes les robes subissent le processus de grisonnement si le cheval possède au moins un allèle G. 

Le grisonnement se manifeste avec l’âge, plus ou moins rapidement selon les individus. Selon sa robe de base, le cheval va passer par une multitude de teintes, agrémentées de pommelures, de marques, ou de mouchetures. À la fin du processus de grisonnement, le cheval sera tout « blanc » au point qu’on ne pourra plus distinguer ses marquages blancs (liste, balzane, taches pies).

Gène Tobiano (To)

Le Tobiano est phénotypiquement caractérisée par la présence de plages blanches réparties de façon verticale, et de quatre jambes blanches, les parties colorées étant généralement sur les flancs et le poitrail, de forme ronde ou ovale, avec des bords nets. Il peut s'additionner avec d'autres formes de robes pie, et avec les gènes de dilution. Comme tout gène de pie, il peut avoir une expression minimale ; le cheval est uni avec des balzanes uniquement par exemple, comme une expression maximale avec un cheval très largement blanc.

Gène Lethal White Overo (Lwo)

Gène caractérisé par de larges marques blanches associées à une couleur de robe plus foncée. Contrairement à celles du Tobiano qui sont plutôt arrondies, les tâches blanches du LWO présente des contours déchiquetés et irréguliers. Lorsqu'il est présent en double exemplaire (homozygotie) le Lethal White Overo est responsable du syndrome du poulain blanc ; une anomalie génétique qui entraine la mort du poulain dans les heures qui suivent sa naissance. Il est donc impératif de savoir si un cheval porte le LWO afin de ne pas le croiser avec un autre LWO.

Gène Splashed White Overo (Swo)

Aussi appelé Balzan, le Splashed White Overo est connu pour donner des tâches blanches localisées sur les parties inférieures du corps et de la tête. Le gène se rattache génétiquement à la famille des robes overo. Il se caractérise par une peau rose et des taches blanches sur une robe de couleur plus foncée. De nombreux chevaux SWO ont des marques peu présentes, tandis que d'autres semblent avoir « été baignés dans de la peinture blanche ». Les yeux bleus sont caractéristiques de cette robe. Il en existe 3 formes, le SW1 étant la plus répandue. Certaines études tendent à conclure que le SW2 et SW3 donneraient des embryons non viables si ces derniers sont homozygotes. Le mariage de ces deux formes est donc déconseillés.

Gène Sabino (Sb)

Le Sabino fait partie des robes overo, il se caractérise par la présence de marques en-têtes et balzanes ainsi que de nombreux poils blancs sur le corps. Les crins peuvent également être blancs ou clairsemés.

Gène Complexe Léopard (Lp)

 

Le Complexe Léopard, également nommé tort robes Appaloosa, est une mutation génétique à l'origine d'un groupe de robes caractérisées par de petites taches rondes de couleur claire ou foncée. La mutation qui en est à l'origine semble très ancienne. En plus de la couleur de robe, le gène LP est responsable de sabots striés, d'une sclérotique de l’œil apparente, et de la peau marbrée. Les robes du complexe léopard se déclinent en léopard, capé, few spot, varnish et frost. Elles peuvent être à l'origine d'une maladie génétique de l’œil et de la vue.

Gène Sooty (Sty)

 

Le gène Sooty est noté STY quand l’allèle est présent et sty quand il est absent. Les actions et le mécanisme de ce gène ne sont pas encore tous connus, mais on sait qu’il fonce la robe du cheval et fait apparaitre des poils noirs dans la robe du cheval, plus ou moins selon les cas. C’est un gène à priori évolutif, qui varie non seulement au fil des années mais également au fil des saisons. Il peut également apporter des pommelures ou encore des marbrures selon les cas.

Gène Flaxen (F)

 

Le gène Flaxen est un gène de dilution qui décolore les crins de la robe du cheval alezan, donnant un phénotype nommé l’alezan crins lavés. Encore non-identifié, il est présumé récessif et il n'agit que sur le pigment alezan en donnant des crins blonds, qu'il s'agisse d'un alezan classique ou d'un alezan brûlé. Il ne faut pas confondre le gène Flaxen avec le gène Silver, qui n'agit que sur le pigment noir, ni avec le palomino qui est dû au gène Crème.